Fondé entre 1000 et 1150 par la famille des Lusignan sur un éperon rocheux dominant la Creuse, la forteresse défendait le seul gué d’accès (actuel site du Pont des Piles), entre Crozant et Gargilesse. Elle faisait partie de la ligne de défense de la Province de la Marche qui séparait les terres de la langue d’Oïl et de la langue d’Oc. Les vestiges des fondations extérieures des habitations vouées aux soldats sont d’une telle ampleur que l’on peut supposer que plusieurs centaines de guerriers étaient chargés de la défense de la citadelle à l’époque médiévale. Des traces de souterrains en direction de Cuzion et de la Creuse, vers Eguzon, ont été retrouvées. La famille de Montmorency sera l’une des plus longues lignées de propriétaires du château.

En 1926, le château est  inscrit à l’Inventaire des Monuments Historiques.

George Sand décrit avec détails, à plusieurs reprises, cette  forteresse qui l’impressionnait, notamment dans son roman « Consuelo » (1842) où elle le transpose en Bohème, et dans « Le Péché de M. Antoine » (1845), dont les protagonistes, les De Châteaubrun, aristocrates désargentés vivent dans les vestiges de leur château.

En 1930, le sculpteur reconnu et académicien Lucien Brasseur acquiert le site, qui devient son atelier, jusqu’à son décès en 1960. Le sculpteur Paul Belmondo vient l’y rejoindre pour travailler.

En 1986, Guy Baudat, potier de renom et sculpteur dont les ateliers de poterie sont installés à Gargilesse-Dampierre, devient propriétaire de la forteresse en ruines et la restaure progressivement en investissant dans de gros ouvrages de restructuration. Une quinzaine d’années plus tard, il commence à y installer ses œuvres ; les vieilles pierres et la place centrale herbeuse servant d’écrin gigantesque et de lieu de vie aux sculptures monumentales de bronze et à leurs messages forts.

Dans une démarche artistique sans médiatisation ni appartenance au marché de l’art, le château ne se visite pas et les statues exposées ne sont pas à vendre. Toutefois, les portes du site sont ouvertes au public à l’occasion de la manifestation nationale des « Journées du Patrimoine » (en septembre). Des visites commentées sont organisées au cours de l’été par l’Office de Tourisme d’Eguzon.

Site internet du château de Châteaubrun: www.chateaubrun.fr

 

Mairie de cuzion

suivez l'actualité de la commune

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Thème : Overlay par Kaira.