Le destin tragique des Frères Brulé, reconstitué par leur descendant Daniel Durand en 2014, d’après ses archives personnelles et les archives départementales de l’Indre.

“À la veille du déclenchement de la grande Guerre, la famille du boucher Achille Brulé, à Cuzion, est une famille ordinaire. Le père, veuf, est boucher au centre du bourg ; il a 58 ans mais son fils aîné, Paul Louis, l’assiste et, peut­-être, reprendra-­t-­il le commerce. La fille la plus âgée, Gabrielle Estelle, est mariée depuis 1907 avec Albans Viard, fils du maréchal­-ferrant. Les deux autres enfants sont encore célibataires, Marcel René n’a pas encore 22 ans, et effectue son service militaire. Il a été incorporé le 10 octobre 1913 dans le 1er bataillon de chasseur à pied. Sa sœur Marie­ Antoinette Alphonsine va sur ses 24 ans. Seule ombre au tableau, la mère, Virginie Estelle Sommier, est décédée deux ans auparavant, en 1912, à l’âge de 58 ans. Avant l’été 1914, les rumeurs de guerre enflent…

Mairie de cuzion

suivez l'actualité de la commune

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Thème : Overlay par Kaira.